TOUTES CHOSES NOUVELLES
Image ray807 - Cathopic

TOUTES CHOSES NOUVELLES

« Voici que je fais toutes choses nouvelles ! » Il s’agit d’une nouveauté qualitative absolue, liée à la traversée irrévocable de la mort, révolue et périmée. Par l’Amour que Jésus a porté au Père et à nous dans le don définitif de sa vie, l’infranchissable mur en béton se révèle, une fois posé l’acte de foi qui consent au Baptême, être une feuille de papier à cigarette. Premier ciel et première terre ont laissé place au ciel nouveau et à la nouvelle terre : la mer – la mort – a tout bonnement disparu !

C’est dans une nouveauté de ce type que Paul et Barnabé ont annoncé l’Evangile, ouvrant aux nations la porte de la foi. Alors qu’ils se sont fait chasser d’Antioche de Pisidie, exclure d’Iconium et même, pour Paul, lapider à Lystres, quelques mois de convalescence à Derbé pour ce dernier les autorisent à revenir sur leurs pas. Jusqu’à Pergé qu’ils évangélisent, alors qu’à l’aller, ils n’avaient pas osé y annoncer la Parole. Et finalement jusqu’à Antioche de Syrie où ils relisent, avec la communauté, l’itinéraire de grâce qu’il leur a été donné de parcourir.        

C’est à ce type de relecture que nous sommes invités chacun : relire toute épreuve sous l’éclairage de l’insondable nouveauté dans laquelle nous sommes entrés depuis le jour de notre Baptême. Elle se dévoilera au terme et nous serons surpris de l’éternel poids de gloire que la charité du Christ pour nous nous aura permis d’exercer les uns envers les autres.

P. Antoine Baron

Fermer le menu