Pourquoi la chapelle Saint Martin de Porrès ?

À la construction du nouveau quartier Champerret aux limites du 17ème arrondisement, le Cardinal Lustiger, archevêque de Paris, a souhaité qu’un signe visible et très proche de l’Eglise soit présent parmi les nouveaux habitants sur le territoire de la paroisse Sainte Odile.

Quand a été ouverte la Chapelle ?

Elle a été bénite le 21 novembre 1987 par Mgr Thomazeau, Vicaire Général, assisté par le Père Smit, curé de Sainte Odile, et le Père Gauthier, premier chapelain. L’aménagement intérieur et extérieur est l’oeuvre des Chantiers du Cardinal et a été réalisé par << Architecture Studio >> et l’architecte Matthieu Robin. Les installations annexes ont été effectuées par les nouveaux habitués de la chapelle.

La vocation de la Chapelle est ACCUEILLIR, PRIER, EVANGELISER, telle est la mission donnée à la Chapelle dans ce quartier encore en développement et dont la population est en constante évolution. La Chapelle accueille en majorité des personnes habitant Levallois.

Elle a eu des liens privilégiés avec les missionnaies français au Pérou. A ce titre, ella a participé lors des campagenes de Carême, à la construction à Lima d’une école, d’une pharmacie, d’ateliers pour des apprentis, à la formation des séminaristes péruviens.

La Chapelle est désormais autonome par rapport à la paroisse Sainte Odile et doit subvenir entièrement à elle même. Les habitués de la Chapelle Peuvent aussi participer aux différents événements festifs de la paroisse Sainte Odile.

Pourquoi le patronage de Saint Martin de Porrès ?

Le Père Smit, curé de Sainte Odile voulait faire référence aux chefs d’Etat dont les statues ornent encore le square de l’Amérique Latine, Porte de Champerret. Un gran saint de ce continent serait le complément chrétien de cette histoire riche en événements et honore spécialement le Pérou dont Saint Martin est originaire.

Fermer le menu