PRÉSENTER LES PRÉMICES

PRÉSENTER LES PRÉMICES

Depuis le jour de notre Baptême, nous sommes entrés de plain-pied dans la vraie Terre Promise, la vie de la résurrection. Ce que nous serons est déjà là, même si cela n’apparait pas encore pleinement. Si notre bouche affirme que nous sommes sauvés, c’est encore en espérance. Le Salut qui nous a été donné gracieusement, sans aucun mérite de notre part, il nous est proposé de l’expérimenter aussi comme le fruit de notre liberté s’exerçant en victoire personnelle au cœur du combat spirituel dans la résistance à la tentation.

Disciples du Ressuscité, les arguties diaboliques nous sont exposées clairement : elles portent sur la satisfaction de la jouissance, l’idolâtrie du pouvoir, et le désir de mettre Dieu à son service. Mais la simple stratégie filiale du Messie nous est accessible : à la tentation, opposer la Parole de Dieu droitement ajustée qui s’avère vite à double détente : ce que le Fils ne veut pas faire à Dieu son Père, le diable devrait ne pas le suggérer à Dieu le Fils. Puisqu’il habite en nous, l’humble puissance trinitaire confère la victoire à qui consent à entrer généreusement dans l’itinéraire du disciple. Nos petites pénitences peut-être dérisoires deviennent une offrande. Car : « aime » !   

  P. Antoine Baron

Fermer le menu