LA SAGESSE PORTEUSE D’ESPRIT

LA SAGESSE PORTEUSE D’ESPRIT

Le peuple choisi lorgne quelquefois sur la sagesse des nations, mais c’est pour réaliser que le Dieu vivant d’Israël a répandu sur lui en abondance sa Sagesse et son Esprit. L’Eglise n’a certes pas le monopole de la Sagesse ; mais le Verbe-fait-chair – qui est la Sophia de Dieu – a bel et bien répandu sur elle son Esprit Saint pour qu’elle soit témoin de l’Amour que Dieu porte à tous.

Au milieu de la fugacité de ce monde résonne depuis vingt siècles le langage de la Croix. Non pas le propos morbide d’une auto-flagellation, comme un certain jansénisme l’a diffusé autrefois, mais bien comme l’itinéraire ouvert par la Rédemption du monde. Accomplie par le Christ, ses disciples sont invités à y prendre part et à porter avec leur maître le souci du salut du monde entier.

Dans la puissance de la résurrection de Jésus, par le baptême qui rend libre de tout esclavage à l’égard du péché, les aveugles et les prisonniers ont gracieusement accès, dans la lumière, à la vie filiale et fraternelle. A nous qui sommes bénéficiaires de la miséricorde, il est proposé de faire pour autrui ce que Dieu a fait pour nous : accueillir tout homme comme un bien-aimé de Dieu.

P. Antoine Baron

Fermer le menu